Préambule

Pour participer aux présélections des championnats régionaux, il faut avoir plus de 16 ans, être inscrit dans un Club et posséder une licence émanant de la fédération organisatrice, visée par un médecin de la médecine du sport. Seuls ceux qui auront réalisé les meilleurs scores au cours des deux ou trois manches seront sélectionnés pour participer aux championnats régionaux, en double ou en simple, et en cas de qualification accéder aux championnats de France.

Les athlètes de haut niveau défendront les couleurs de la France non seulement aux championnats d'Europe et du Monde, mais aussi au cours des autres compétitions et trophées internationaux auxquels ils participeront.

Les compétitions

Une compétition, ça se prépare physiquement et mentalement. Etre bien préparé physiquement constitue un atout majeur pour réussir une bonne compétition. Mais il y a aussi le mental. Il faut savoir évacuer son stress la veille des épreuves et dormir d'un bon sommeil réparateur. Imaginez une nuit à rêver de la chasse que vous ferez le lendemain et vous vous réveillerez avec une mine fatiguée après une nuit agitée. Un conseil, n'usez pas de somnifère pour réguler votre sommeil, car vous serez vaseux au petit matin et démarrerez la compétition dans de mauvaises conditions. La pratique du yoga peut s'avérer payante en cas d'émotivité chez des sujets anxieux.

Ces photographies ont été prises dans les années 1990. Elles montrent la mise à l'eau des compétiteurs au Plateau des Chèvres lors des championnats de Provence individuels. Une fébrile agitation s'empare des chasseurs avant le coup de sifflet du départ, puis c'est le rush vers la côte, ou des coulées directement sous le bâteau ou sur les pierres du plateau, car les poissons affolés par tout ce grand remue-ménage, s'enfuient ou se cachent dans tous les abris qu'ils peuvent trouver.

mise à l'eau des competiteurs
competiteur avec murène

Un compétiteur heureux car il a réalisé une excellente pêche : une belle brochette de poissons de roche qu'on peut entrevoir, accrochés au fil relié à sa planche, et cette murène prise quelques minutes auparavant laquelle lui rapportera 500 points supplémentaires. Il s'agit, mais vous l'avez sûrement reconnu, de Philippe Mc Daniel, du GPES La Ciotat, qui terminera cette épreuve dans les cinq meilleures places.

La remise des récompenses aux champions de France : Didier Desprats et Michel Segura, de l'ASPTT de Marseille. Derrière, on remarquera la présence de Jean Azémard, lui même ancien champion de France qui joua un rôle prépondérant à l'ASPTT de Marseille, et de Antoine Raibaldi, président de la commission de Provence de chasse sous-marine.

remise des trophées
remise des trophées

Un autre trophée très prisé à Marseille : celui de la célèbre coupe de Noël qui se déroule en hiver et à laquelle participent également des compétiteurs de pays étrangers. On assiste ici à la remise des coupes aux frères Blay de l'USTM, vainqueurs de cette énième édition. Assis derière eux, on remarquera Didier Desprats, Michel Segura et Alain Zerbini, tous trois à l'époque, licenciés à l'ASPTT de Marseille.


partager sur les réseaux sociaux

Coudoulière © 2010 - Powered by RHP Design - XHTML1 - CSS2